Publié le 8 Septembre 2008

Comme chaque année les quatres derniers mois de l'année sont consacrés aux élections des Miss Cireines.
2008 a été un excellent cru, une fois encore... 
Les modèles ayant posés et reposés entre Septembre 2007 et Août 2008 sont en liste. Vous pouvez les découvrir au fil des blogs et des sites de présentation du réseau "Cirologie" mais aussi sur
:
 
http://ciroloj.aliceblogs.fr/blog/Cireines2008

Pour voter, il faut aller sur le sondage de l'Oldiblog : 
http://cirologie.oldiblog.com

Ou


Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 26 Août 2008

Les cirés fascinent.
On le savait déjà.
Une fille vétue d'un manteau de pluie brillant attire tous les regards des plus jeunes ou plus vieux.
Les hommes aiment voir les femmes briller.
Souvenez-vous je vous avais déjà parlé d'Astrid Freitag, ce couturier Berlinois qui créé de magnifiques cirés en couleurs, Souvenez-vous aussi de "La bande des cirés" (Elisanne et son blog-note du Monde)

J'aime quand les femmes parlent de cirés.
Ce sont Elles et Elles seules qui doivent porter ce vêtement de joie et de plaisir.
Quand Elles en parlent il y a de la poésie, c'est un ensemble indissociable, le ciré et la Femme.

 

 

 

La météo c’est show…

 

 

 

 

Juin avec lui l’été qui s’annonce, le temps des cerises, images sorties de nulle part, une photo, un ciré vert, un rêve caressé, le réaliser et pourtant ne pas le laisser mourir, quelques vers  de Lorca:
« Vert c’est toi que j’aime vert, vert du vent et vert des branches, le cheval dans la montagne et la barque sur la mer. L’ombre à la taille, elle rêve, penchée à sa balustrade, vert visage, cheveux verts, prunelles de froid métal, vert c’est toi que j’aime vert, et sous la lune gitane tous les objets la regardent, elle qui ne peut les voir. »
La pluie qui fait le beau temps, la météo qui fait son show.
Joie du retour des gouttes de pluie qui perlent sur nos cirés, vêtements heureux et pleins de fantaisie, souvenir de nos  jeunes années, image de la femme libre que nous voulions incarner, conquérantes chaussant nos bottes, sautant dans les flaques, marchant à grandes enjambées, heureuses, insouciantes, vers les îles de la tentation.
Peut-être sans le savoir notre bande des cirés a relancé ce vêtement mythique, celui de ces années de conquête, d’émancipation .Pour incarner notre geste le ciré était le vêtement tout désigné ,pas comme une nostalgie défaite mais comme une force d’espérance,  reprendre le mieux de notre jeunesse et comme à l’époque nous sentir belles et libres dans ce vêtement protecteur et voyant à la sensualité et poésie inhérentes.
Nous avons tous des rapports aux objets qui servent de transfert, de souvenirs et de parures.
Cela n’a rien à voir avec un phénomène de mode mais une relation profonde avec soi, avec ce vent de liberté qui nous anime, les freins étant ceux que nous nous mettons et cela est valable pour tous les actes de notre vie.
Ciel gris, jour de pluie, soleil, couleurs de l’arc en ciel, couleurs d’espoir, les rêves deviennent réalité car ils ne sont plus de simples rêves, ni des souvenirs transformés, mais la vie, présente , celle de cette pulsion qui fait battre le cœur plus vite, de ces désirs qui sont la Vie.
Il pleut,la pluie ne change rien au désir !

 

 

 

 

“ Il peut pleuvoir et tempêter, ce n’est pas cela qui importe, souvent une petite joie peut s’emparer de vous par un jour de pluie et vous inciter à vous retirer à l’écart avec votre bonheur. ” 
 Knut Hamsun

 

 

Il pleuvait, des averses, du soleil, des averses…

Elle bravait les bourrasques dans son ciré, elle était heureuse, elle marchait allègrement, sans but précis tout à sa joie. Elle ne savait la définir avec précision, un de ces moments de la vie qui vous fait du bien.  Elle souriait aux passants, mais elle était à mille lieues de là. Elle était dans l’attente.
Soudain le ciel s’illumina, un arc-en-ciel d’une beauté sans égale, comme elle n’en avait jamais vu contribua à rajouter une dose de couleur dans sa palette de bonheur.
Elle savait que les jours à venir seraient plus beaux et que la pluie ne changeait rien au désir,qu’elle s’abandonnerait à nouveau dans le bleu du ciel
Quelques larmes coulaient le long de ses joues comme des gouttelettes de pluie bienfaisantes.

 


Sources : http://malcontenta.blog.lemonde.fr/
http://malcontenta.blog.lemonde.fr/category/la-bande-des-cires/




Et que l'on ne vienne pas me parler des hommes en cirés... C'est un vêtement pour les Femmes. Seules Elles savent le porter, et dégager la sensualité de ce vêtement.
Les hommes ne savent déjà pas s'habiller (y'a qu'a les voir en bermudas ou en shorts dès qu'il fait 20°) Le ridicule ne tue pas, dommage on serait moins nombreux, on vivrait mieux... Quand les hommes parlent cirés, c'est connotations sexuelles, prostitutions, sado-maso. Le ciré est un instrument de plaisir pour assouvir quelques envies éphémères et soulager leur cerveau de je ne sais quels fantasmes.
Les cirés sont bien une affaire de plaisir, mais il y plaisir et plaisir.
Dans mon dessein, je parle du plaisir de l'oeil, celui du rêve, de l'imaginaire, de l'imagination, de la douceur de la vision, pas de celui de l'instinct sauvage et animal du  mâle.
Les femmes qui portent les cirés le savent bien, certaines voudraient bien en faire autant mais sont conscientes que les regards qui seront portés sur elles, ne seront pas tous dans cet esprist, et qu'elles risquent de s'entendre dire "tu prends combien ?" par le premier débile de passage.

Les cirés sont de retour, réjouissons-nous, mais tous les hommes ne voient pas les Femmes de la même façon. Et ça, c'est très préjudiaciable dans l'appréhension des nouvelles générations pour ce type de vêtement. Bien sûr les plus dévergondées rejoindront la folie masculine. Mais si l'on veut retrouver l'esprit des années 60 qui ont fait le succès du cirés, c'est pas la bonne façon de le promouvoir.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #HUMEUR & INFORMATIONS

Repost0

Publié le 13 Août 2008

Un petit point (personnel), un coup d'oeil sur la faune des prétendantes.
On y trouve de tout, c'est une jungle, et il est de plus en plus difficile (ou en vieillissant je deviens difficile) de trouver LE modèle de son choix. Il y a différentes catégories :
-
La pin-up : cinquante balais passés, qui ne peut pas s'empêcher de poser. Parfois encore bien, Elle a une certaine aisance et de bons acquis. Hélas souvent ce n'est pas le cas, c'est plutôt le genre du vieux tabeau avec un kilo de maquillage et comme les offres se font rares, Elle accepte tout et n'importe quoi.
- La prétentieuse : Elle est très fière, sait tout, n'a peur de rien (mais se fait accompagner de son petit copain, qui sait mieux que vous ce que vous devez faire) Hypocrite au maximum, Elle n'arrête pas de vous faire des compliments sur votre thème mais ne le connait absolument pas, Elle n'a pas même pris le temps de visiter l'un de vos sites. elle discute avec son petit ami, sans même regarder l'objectif ni se concentrer sur ce qu'on lui demande.
- La boutonneuse : Elle fait de la pose photos, avec un visage rempli d'acné. Aucun scrupule, les copines en font autant, c'est la nouvelle génération montante de la jeunesse du n'importe quoi, n'importe comment.
- L'accro : Elle ne peut pas passer une semaine, sans avoir une séance dans son agenda. Souvent intéressante, car intéréssée par la photo insolite, cherche a sortir des sentiers battus. Défaut Elle veut tout, tout de suite, Voir le résutat et... recommencer.
- La starlette : Elle a un "Manager" ou un "Coatch", Elle fait des "shotting" a tout va, et s'inscrit a tous les "casting". C'est Elle la nouvelle Star c'est sûr, les autres sont de la m.....
- L'artiste : c'est une oeuvre a Elle seule. Le fait seulement de poser, est de l'art.
Il y a deux cas d'artiste: celle qui de part sa beauté, sa simplicité, son aisance fait de votre séance un rêve avec une réussite parfaite.
Et puis celle ou tout est compliqué, il faut passer obligatoirement par des phases de préparations, de maquillage, d'éclairage. C'est trés long (donc trés cher) mais le résultat est assez proche de la perfection.
- La chieuse : Elle a tout accepter avant la séance, mais le jour arrivé, elle a une heure de retard, envie de pisser, et veut absolument se maquiller (durée une bonne demi-heure) et au final n'accepte pas le quart des poses que vous lui demandez.
- La friqueuse : elle ne pose que pour l'argent, le plus court possible, le minimum pour une somme qui s'apparente plus aux tarifs des Escorts. C'est tout juste si a chaque pose il ne faut pas remettre des sous dans le bazar.
- La débutante : Souvent sans aucune expérience, prête a tout ou presque. Celle qui vous écoute, fais de son mieux (c'est souvent pas mal) Celle qui n'écoute pas, suis son intuition et là il faut s'attendre au pire comme au meilleur.
- La timide : Celle qui pose mais qui n'ose pas. Démarrage de la séance trés long, manifestement pas à l'aise (au début), puis qui se relache, pour ne plus vouloir s'arrêter, à la fin elle veut encore continuer...
- La passionnée : Elle connait tout de vous, ou presque, Elle s'est renseignée sur vous, Elle a consulté vos sites, vos blogs, Elle vous a déjà posé moultes questions avant de se rencontrer, Elle a plein d'idées. Elle est DISPONIBLE.
C'est Elle la géniale, la perle qu'il vous faut. Elle négocie intelligemment sa compensation, selon ce qu'Elle est disposée a vous offrir.

- L'emmerdeuse : Elle veut qu'on l'appelle avant la séance, n'a rien a vous demander de précis. Elle veut un contrat, un salaire, ne donnera aucune autorisation d'explotation des photos, reviendra sans cesse que ce qu'Elle avait accepté précedemment, pour finir Elle ne viendra pas, et bien sûr ne vous préviendra pas.
- La branché : Toujours avec son portable, soit Elle lit des SMS, soit Elle répond, c'est toujours grave et urgent.
Elle ne peut se passer de son portable. S'il y a un répit,  c'est pour la cigarette, alors entre deux, Elle prend quelques attitudes de pose, la séance est interminable, mais parfois le résultat reste surprenant.
- L'assistée : Il faut aller la chercher, il faut la raccompagner, il lui faut une maquilleuse, bref elle est de la catégorie "la chieuse", mais accepte en final de poser pour vous et le résultat est loin d'être décevant.
Parfois plusieurs catégories se mélangent. Je n'ai jamais eu a être confronté a des situations extrèmes, même si j'ai rencontré quelques spécimens dans le genre. Mes modèles sont triés, et la catégorie avec laquelle je réalise mes séances est le plus souvent celle de "la passionnée". Bien sûr parfois je me plante, et je suis bien déçu, mais je suis assez vigilant pour que cela ne se reproduise plus.
Aujourd'hui les modèles sont trop "libérés", Elles sont toutes chanteuses, (
mais chantent faux ou crie trop fort) comédiennes, ( mais jouent pas toujours juste le rôle) Top modèles, Mannequins, Gogo danseuses (c'est plus dans leurs cordes),mais  poses n'importe comment, pour n'importe quoi, pourvu qu'Elles soient payées. On est loin très loin des années passées ou pour se lancer, il fallait déjà avoir une certaine valeur, et faire ses preuves. De nos jours, les parents incitent leur progéniture a faire n'importe quoi, sous prétexte que c'est leurs filles sont les meilleures, les plus belles, les plus intelligentes.
La modestie, et l'humilité, Elles ne connaissent pas. Elles sont convaincues d'être la star en puissance de tous les temps. Elles veullent des centaines d'€uros pour ne donner qu'un minimum de résultat. Elles s'économisent beaucoup trop.

La meilleure modèle amateur, c'est celle qui adore poser, c'est une vraie passion pour Elle, mais n'en fait pas son gagne pain. Elle a souvent un travail régulier, et sait choisir ses photographes, ses thèmes. Elle sait aussi jusqu'ou Elle veut aller. Tout est simple, clair précis. Elle ne veut pas gâcher son plaisir. Elle souhaite que tout soit réussi, et s'interresse à ce que deviennent les photographies. C'est une catégorie en voie de disparition...

Ce qui me fait peur, c'est surtout l'age, dès quinze ans on trouve des gamines qui passent des annonces, sans que les parents s'en préoccupent. Ou bien c'est la mère qui les poussent dans ce milieu pervers, parcequ'elles n'ont pas pu réaliser leurs rêves à leur âge.

Il ne faut pas se plaindre ensuite des agressions, et autres faits divers. Quand on est pas capable d'élever des enfants, de s'en occuper et de leur montrer la réalité de la vie, on s'abtient. C'est toute une génération, et tout un monde qui bascule dans la médiocrité, l'aggrésivité, la provocation, le malheur, la souffrance...
Fallait y penser avant !


Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #HUMEUR & INFORMATIONS

Repost0

Publié le 29 Juillet 2008

Déjà qu'on en voit quasiment pas, certains confondent les tissus, et parlent de cirés pour de vulgaires imperméables qui n'ont rien avoir avec la famille des brillants enduits.
Pour d'autres le latex ou vinyl souple, style sac à poubelle, en font partie.
Puis d'autres encore assimilent le cuir avec la toile enduite.
Enfin reste ceux qui n'y connaissent rien et pour qui seul le ciré jaune de marin existe.

Point d'excuse pour toutes ces personnes, qui ne font aucun effort, et pour qui porter un ciré en public, doit obligatoirement signifier noir, prostitution, vulgarité, et en privé, sado masochisme, fouet, masque et autres accessoires des plus avilissants pour la gente féminine.

Porter un ciré ce n'est pas être soumise.
Ce n'est pas racoller, aguicher avec violence.
C'est tout le contraire, c'est savoir partager un moment de rigolade, plaire, inciter la douceur, le sensuel, le charme.
Des mots que, de nos jours, plus personne ne sait vraiment ce que cela veut dire.
Notre époque est ainsi faite de cruauté, d'aggression, de brutalité que nous ne connaissons plus la limite entre la passion, le plaisir, le calme, la gourmandise, la délicatesse, l'attention, la tendresse...

Oui, j'ai le blues de ces années, ou nous savions faire d'un moment perdu, ou triste, une joie de vivre.
Oui, je regrette que le monde est basculé dans l'hypocrisie, l'indifférence, la détresse, la colère.
Oui, je constate chaque jour que les nouvelles générations ne font rien pour vivre heureuse et rendre leur futur plein de bonheur.
Qu'elles ont perdu les repères basiques et que l'éducation n'est plus.
Oui, je suis dépassé, plus dans le coup, mais j'ai su garder un sens à la vie, et respecter l'autre.

Suis-je le dernier ? L'un des derniers en tous cas.



Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #HUMEUR & INFORMATIONS

Repost0

Publié le 8 Juillet 2008

Souvent l'on me demande des adresses de sites ou voir de beaux cirés.
Ce sont a coup sûr des hommes la cinquantaine bien sonnée, qui fantasment sur ces imperméables, mélangeant tout.
Appelant ciré n'importe quel imperméable un peu brillant, un peu voyant, pour ne pas dire souvent vulgaire.
Bien sûr également noir de couleur, associant le bondage, le masochisme à leur excitation.
Et bien non je ne connais pas ces sites, ou plutôt je les ignore, car ce type de vêtements et d'attitudes n'a absolument rien à voir avec ma passion des cirés, des femmes en cirés (devrais-je dire).
Mon but n'a jamais été de provoquer, et encore moins salir l'image de la Femme.
Pour répondre a ces demandes j'ai créer une galerie "Venues d'ailleurs" sur
 "bookspace", ou je collectionne les quelques images rarissimes pouvant appartenir au domaine cirologique ou bien que l'utilisation de l'eau pourrait suggérer une image cirologique.                                         
Les vrais beaux cirés existent (je rassure les cirologistes) mais ils restent chers, très chers.
De toutes façons, ils n'ont plus d'usage exterieurs (en France), plus aucune Femme n'ose porter ce type d'imperméables aujourd'hui. Toutes celles que vous croiserez, ne seront qu'illusion (matière voisine du ciré) et de couleur noir (si le noir appartient à une couleur!)
                                                                    
Mais alors la vie de ces cirés, c'est quoi. Sûrement quelques bons plaisirs privés ou un usage sur un ceintre sans personne dedans. 
Dans les pays du Nord, en Allemagne en Angleterre, et dans bien d'autres pays vous pourrez croiser de belles et jeunes Femmes, parfois encore Fille, portant sans complexe un beau ciré de couleurs, aux formes et coupes très harmonieuses pour les Femmes.
Quant aux hommes vêtus de la sorte, je trouve cela moche, et vulgaire. D'autant que ceux qui les portent sont gros, au physique peu athlétique, et au visage grossier, lourd. Beurk, beurk, beurk.

Le ciré est un vêtement strictement féminin, pour une personne élégante, jeune et dynamique.
Les mémés de soixante-dix ans en cirés... Faut arrêter ! A chaque age sa tenue. Je conçois qu'il y ait des nostalgiques, mais de grâce qu'elles nous épargnent ce spectacle.
Voilà ma position.
La France n'est pas à la hauteur sur le sujet, normal ce n'est pas un pays du Nord de la planète, il est vrai. Les modes et mentalités ont plutôt tendances a venir du Sud, donc c'est pas demain, que vous revivrez les années soixante...
Bonne visite, l'essentiel étant de rêver.

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #LE CONCEPT

Repost0

Publié le 23 Juin 2008

Certes il n'y a pas l'eau, ni l'euphorie de cirologie, mais ces quelques poses m'ont inspirées.
La matière change, et passe du ciré traditionnel a celui de la mode d'aujourd'hui.








Source : http://www.pvcrainwear.com & http://www.pvc-u-like.com

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #D'ailleurs

Repost0

Publié le 28 Mai 2008

C'est toujours la pause des poses !
Un petit répit
Rien a voir avec Cirologie, si ce n'est de rigoler.
Un aperçu d'un écureuil Québécois.


Qu'est ce qui faut pas faire pour manger aujourd'hui.
A très bientôt.....

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #HUMEUR & INFORMATIONS

Repost0

Publié le 18 Avril 2008

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 30 Mars 2008

Lassitude...
Manque de temps...
Les séances se font rares...
Voilà donc venu le moment de la pause des poses.
2008 devait être l'ouverture de quatrième et dernière saison de "Cirologie".
Peut-être ne sera-t-elle pas....
Déjà 2007 est a la traîne dans le "catalogage" et 2008 les séances réalisées pas encore diffusées.
Il faudra faire avec, être patient, et le temps... et le temps.... règlera les problèmes.
C'est la grande difficulté d'avoir plusieurs passions et ... une seule vie !
Pause.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #HUMEUR & INFORMATIONS

Repost0

Publié le 27 Mars 2008

Enfin un couturier s'interesse aux cirés.

Ne manquez pas de visiter son site
big-23-20050528-165440_red_orange_1.jpg
http://www.freitag-fashion.de/

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #HUMEUR & INFORMATIONS

Repost0

Publié le 14 Mars 2008

Toujours présent sur la toile (cirée),  un nouvel espace d'exposition dans le réseau "cirologie".
Venez y faire un tour . Il s'enrichira au fur et a mesure du temps et de mes disponibilités, alors n'hésitez pas  REVENEZ et participez.
48805530F25A11DB9F2FA022C02C3FA2.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 4 Mars 2008

Voilà pourquoi je suis un dilettant.

Armd30-30_edited-.jpg
Je ne cherche pas à être pas être connu ni reconnu.
Ma photo n'est pas de qualité.
Comme généralement dans l'art, c'est une combinaison qui fait un tout.
La chanson par exemple, il faut un beau texte , mais il faut un bon interprête car si on ne comprend pas les paroles c'est fichu, mais il y a aussi la musique qui doit être bonne, et si elle ne colle pas au texte ou si l'interprête chante mal le texte c'est fichu, il faut que l'interprête est quelque chose, qu'il chante avec ses tripes, qu'il croit ce qu'il dit, sinon c'est encore fichu.
Alors bien sûr on peut avoir un bon texte, une bonne musique, un bon interprête, mais si la qualité n'y est pas cela va decevoir, mais la valeur de l'oeuvre sera toujours la même.
C'est un peu comme une belle peinture dans un mauvais cadre.


_00042.JPGLa photographie c'est un peu pareil :
Il y a le thème, le modèle avec ses attitudes, ses mimiques, le décor, la prise de vue...
Mon thème est original (c'est vous qui le dites), Mes modèles sont très jolies (c'est moi qui le dit)
la qualité est moyenne, parfois très bonne, souvent déplorable, mais l'oeuvre en elle même est intacte.
Je crois en Elle, je l'aime, je l'adore.
Je ne suis pas le meilleur, c'est sûr, l'un des plus mauvais certains diront, tanpis a quoi bon... Je sais que je ne suis pas un excellent photographe.
Mais je ne revendique aucun professionnalisme.
Simplement un amateur. Un amoureux de son sujet. La maitrise de la technique demande une concentration et une attention, qui m'ennuie au détriement de mon thème que je préfères préserver.

DSC01886_EDITED_.JPGVoilà pourquoi je suis un bon photographe fantaisiste
Je suis un dilettant.
Je ne demande à personne d'approuver et d'admirer mon dessein.
Je veux seulement faire partager un instant de bonheur , ou faire revivre le souvenir d'un temps agréable.
Le reste n'a pas d'importance. Chacun pense ce qu'il veut.
Mais depuis que je suis un peu partout sur Internet personne ne vient trop donner son avis, sa controverse. Ferais-je donc l'unanimité,  moi qui ne censure jamais personne (pourvu que la critique soit honnête et correcte).
Je reçois bien quelques courriels qui me demandent de faire un effort sur la qualité de mes photos, mais si celle ci devenait très bonne j'ai peur d'en perdre l'originalité.
Cirologie est un thème simple, avec des principes, des usages, des particularités qui ne sont pas transposables. Aucun compromis n'est possible. L'amateurisme en fait partie, la qualité est ce qu'elle est, c'est volontaire, cela fait partie de l'ensemble.

Une photo dans un mauvais cadre.
DSC02468_.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #HUMEUR & INFORMATIONS

Repost0

Publié le 27 Février 2008


En22-1-1.jpgY'a des jours comme ça , ou l'on n'aime pas trop être à aujourd'hui.
Les gens sont ternes, les gens sont gris, aigris, tristes et râleurs sur tout.
Ils ont peur de tout. Ne savent plus rire, ni  se vétir, et puis la mode d'ailleurs fait faire tout et n'importe quoi.
Toujours ce regard vers l'Amérique, ou l'Afrique. Comme si nous n'avions pas d'identité, et aucune personnalité. Ce besoin de toujours tout copier.

Bref ... de bonnes raisons pour se rappeler une époque plus insousciante, plus gaie, plus colorée.
Même en 1985, elles aimaient déjà se faire photographier sous la douche.

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 8 Février 2008

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #ANNONCES

Repost0

Publié le 18 Janvier 2008

Déjà tout petit,  j'aimais regarder les visages des mannequins des catalogues de la Redoute, Quelle, Les 3 suisses...
Et je me disais, celle là elle est moche, celle ci est plus jolie, ah oui celle là, elle est bien, elle rigole...
J'avais 7ans, 10ans, puis 14, et j'ai toujours eu cette fascination des visages féminins, des expressions, des regards, des attitudes.
C'était l'époque des douces années, même si le temps présent semblait long et ennuyeux, les sujets de d'évasion de l'imagination de manquaient pas.
C'était le temps ou tout le monde aimait rire, s'amusait, s'aimait.
Aujourd'hui je dirais qu'on avait peur de rien. Était-ce de l'insouciance, je crois tout simplement que c'était du bonheur.
Les malheurs étaient les mêmes, les catastrophes, les guerres, les séparations, la mort, la pauvreté, le désarroi, l'oubli... mais malgré tout le bonheur était là présent, pas pour tous, mais on le sentait proche.
Après les catalogues, bien sûr je me suis intéréssé aux mimiques des personnes que je cotoyais et je me disais toujours celle là elle est moche, celle ci est plus jolie, ah oui celle là, elle est bien, elle rigole...
Et j'ai eu une sainte horreur de ces nanas qui font les pubs ou qui défilent en faisant la gueule et en se tortillant en marchant les jambes croisées.
Personne dans la vie était comme cela.
Les couvertures des magazines me déplaisaient de plus en plus, sauf quand je voyais Romy, ou Marilyn, je repartais dans mes espaces privés et irréels d'un monde sur mesure ou je croisais les regards que j'aimais.
Ce n'est que bien plus tard vers mes 30ans que l'idée de la photo ma prise, et ne m'a plus quittée.
Pourquoi ce premier modèle était-elle si gentille, si douce, autant inexpérimentée que je l'étais moi même, mais ces visages me sont restés familiers, et agréables. Aujourd'hui, ils ont beaucoup changé. Plus allongé, comme le corps, plus maigre, moins expressif, le bonheur, la joie a laissé la place à la tristesse, la désolation.
Je demande toujours du sourire, de la gaité, c'est sûrement pour cela que mes séances sont décalées, je laisse le modèle faire, mais en la mettant à l'aise, dans une sorte de bulle de décontraction. L'eau m'aide beaucoup pour la spontanéité, et la détente de l'atmosphère, la bizarerie, et la drôlerie prennent le dessus, plus rien n'est sérieux. 
Comment peut-on photographier un modèle qui se fait mouillé ?
Quelle idée saugrenue.
C'est ça mon secret d'aujourd'hui: LA FANTAISIE.

Mg2-22_-copie-1.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #LE CONCEPT

Repost0

Publié le 1 Janvier 2008

Déjà Laétitia, Kajlia étaient apparues dans des magazines, tel que Entrevue.
Aujourd'hui c'est Magali dans Newlook puis le mois prochain dans Maximale
Bravo les filles !
Vive mes Cireines !

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #HUMEUR & INFORMATIONS

Repost0

Publié le 28 Décembre 2007

Cette élection fait moins de polémique que celle de Miss France, et pour cause...
Les enjeux ne sont pas les mêmes.
Ici  on prend le temps de la dérision, et de l'amusement, rien n'est vraiment sérieux et important.
Que gagne Miss Cireine ?  me demande-t-on régulièrement.
Rien, jusqu'à cette élection...
En effet j'ai décidé de  commander un timbre à l'éffigie des trois heureuses élues .
La Miss en titre et ses dauphines immédiates
J'avais déjà fait réaliser des émissions de timbres pour mes coups coeurs personnels.
Ces timbres sont émis par la Postes et sont valides. (Avis aux collectionneurs). Ils sont émis en nombre réduit du fait de leur surcoût (mais leur valeur est inestimable).
Le modèle concerné reçoit toujours un exemplaire, c'est le trophée de la Miss Cireine.
Voilà donc en plus des calendriers, une autre façon de rendre hommage à mes Cireines adorées.

Est élue Miss Cireine 2007 avec 42 voix sur 170 votants, la belle et ravissante 
Emmanuelle
DSC02144-EDITED.JPG
Elle est vraiment trop belle (très belle)
Puis vient en première dauphine, donc en seconde place, la jeune et merveilleuse
Charlotte
DSC05251-EDITED.JPGExquise
et enfin en troisième place exaeco deux splendides Cireines:
Mitsui71
DSC07785.JPG
Heureuse maman depuis.
Leny
DSC06630-EDITED.JPG
MissCireine07.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 13 Décembre 2007

Internet est un merveilleux outils de propagande.
A chacun de savoir ce qu'il y cherche, et ce qu'il souhaite y trouver.
L'essentiel n'est pas d'avoir un nombre de visites extraordinairement important, non, le principal est d'EXISTER.
Bien sûr des sites, des blogs, des forums, sur les cirés il y en a plein, mais a y regarder de près, sont-ce vraiment des informations intéressantes, car souvent c'est plutôt tendance sexe...
L'amalgame du vinyle, du latex et de la prostitution attire effectivement beaucoup de visiteurs de curieux et inévitablement de malades en tout genre.
Mon style n'est pas dans ce milieu.
Je me classe plus du côté Mode et Photographie.

Que mes sites et blogs n'attirent pas trop de visiteurs, cela ne m'empêche pas de dormir, bien au contraire, ma satisfaction est d'être présent.
Ceux  (et celles) qui cherchent l'information sur les véritables cirés et leurs usages d'aujourd'hui, ceux (et celles) qui aiment contempler le brillant et la couleur (le noir  et le blanc n'étant pas des couleurs en tant que telles), ceux (et celles) qui souhaitent que le ciré typique (sans doublure, ni trop épais, ni trop fin) revienne dans nos rues, cela savent que "CIROLOGIE" est un lieu de rassemblement d'idées, de conceptions, et de rencontres.

Mais avant tout cela : "CIROLOGIE" n'est et restera qu'une fantaisie photographique sans prétention aucune.
UNIQUE EN SON GENRE. C'est toujours SA définition, et cela le restera.
4187522.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 7 Décembre 2007

129480647.gif
INSCRIVEZ-VOUS  AU FORUM ( C'EST GRATUIT)
ALIMENTEZ LE DE VOS RÉCITS, ASTUCES, CONSEILS,
SUGGÉREZ, COMMENTER, PARTICIPEZ !

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #ANNONCES

Repost0

Publié le 29 Novembre 2007

Certaines modèles se disent pro ou semi_pro et vous la jouent super sincère.
NE JAMAIS FAIRE CONFIANCE TANT QUE RIEN N'EST VRAIMENT  RÉALISÉ. (PREMIERE RÈGLE)
Une première rencontre est quasi obligatoire pour avoir une véritable idée.
Même si le modèle est super canon, et qu'Elle n'est pas de votre région, ne vous laissez pas embobiner.
SURTOUT NE JAMAIS VERSER D'AVANCES, VAUT MIEUX PERDRE LE MODÈLE (DEUXIÈME RÈGLE)
Un modèle digne de ce nom s'interessera à votre projet, et n'hésitera pas à communiquer avec vous.
Si c'est SILENCE RADIO, ou si vous DEVEZ RELANCER  = MÉFIANCE! (TROISIÈME RÈGLE)

Si vous avez un doute LAISSEZ TOMBER!
Mieux vaut pas de modèle du tout que des emmerdes à n'en plus finir.


DES MODÈLES VOUS EN AVEZ A LA PELLE et A L'APPEL
Faites votre choix a partir de sites qui filtrent ou assurent un suivi:
MOD SUD
BOOK FOTO
DIEZZ
entre autres...

Sur le forum et dans le blognote de cirologie, vous trouverez mes avis sur les meilleures (la plupart)
et les pires (quelques'unes à éviter)
Vous pouvez enrichir ces rubriques de vos expériences personnelles.
Cela vaut également pour les modèles, qui ont rencontrés des photographes hum hum !
A vos plumes.

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #HUMEUR & INFORMATIONS

Repost0

Publié le 20 Novembre 2007

Encore un mois de votes...
A ce jour
LA MISS CIREINE NUMÉRO UN
est  exaeco
 LENY
CHARLOTTE
EMMANUELLE

Suivie en numéro2 également exaeco par
MITSUI
GWENDAËL
KAJLIA

et de CAROLE (numéro 3)

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 30 Octobre 2007


50f5re-1-.jpgToujours à la recherche de nouvelles idées pour la quatrième et dernière Saison de CIROLOGIE, je recherche de plus en plus des "bouilles", des attitudes.
Las de chercher dans les "castings" proposés mon terrain de "chasse" change, je recherche dorénavant dans les blogs MySpace ou Skyrock, quelques petites annonces encore par ci par là dont Vivastreet et Kijii en plus des sites spécialisés.
Vais-je trouver ma perle rare ?
Quand j'en trouve une c'est Elle qui ne veut pas... (le monde est mal fait).
Mais c'est également cela le charme.

Tout cela pour vous dire que vous pouvez me rejoindre sur MySpace :

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 15 Octobre 2007

Sayline m'a posé vos questions,
Voici les réponses...

Le 5 septembre vous annonciez l'arrêt des séances CIROLOGIE, rassurez-nous, qu'en est-il ?
C'est vrai que la saison III est terminée, j'arrête les séances dans ces conditions, photos simples, trop souvent sans eau, et refaîtes maintes fois. Il faut trouver un nouveau souffle, allez plus loin peut-être. Pour le moment je cherche. Beaucoup m'incitent à poursuivre, modèles et "visiteurs", mais le temps passe...
Et je voudrais me consacrer plus à la diffusion.

Alors que vous êtes en train d'améliorer votre technique, vous allez tout abandonner ?
Mais non, je n'abandonne rien. D'abord je ne suis pas sûr de m'améliorer, comme vous le dites.
Je voudrais réaliser, et cela j'y pense depuis la toute première saison, un ou plusieurs albums photos, avec les photos que J'adore MOI. Mais cela ne peut se faire qu'à compte d'auteur, cela coûte cher, et je ne sais quel nombre faire imprimer ni comment et a qui le diffuser.
C'est particulier "Cirologie". Je ne veux pas faire n'importe quoi.
J'ai donc besoin de souffler.
Les séances et surtout la recherche de modèles prend du temps. Trop de temps.
Et je suis mal équipé, je n'ai qu'un petit local exigü dans lequel j'ai honte de recevoir les modèles.
Même si celles qui sont venues trouvent cela "original", "spécial", "spectaculaire", "incongru", Cela reste un problème. Les exterieurs ne sont pas faciles à réaliser.

Vous utilisiez pas mal, la douche en général ?
Oui, mais faut peut-être sortir de cela, c'est le grand principe de la saion III..

Les duos semblent une bonne idée?
Oui, c'est peut-être cela la quatrième et dernière saison qui se dessine.

Dernière ? Vous avez vraiment envie de tout arrêter !
Il n'y a que quatre saisons de toutes façons.

Dsc00278-.jpg
Alors cette quatrième saison, de quoi sera-t-elle faite ?
Ne vous attendez pas à un boulversement, je reste dans la lignée des précédentes, mais les duos seront privilégiés et les poses seront plus...douces, ...plus sensuelles.

Érotiques ?
Pas forcément, ce sont les modèles qui décident, ne l'oubliez pas.

Mais c'est vous qui les choissisez ?
Oui, bien sûr, il y a une orientation, mais c'est un simple virage, comme l'a été la saison II par rapport à la I, la III par rapport à la II.

Rappelez nous ces "virages" ?
Ça se voit de suite, la Une était essentiellement basé sur le ciré, souvent sec, en extérieur, en intérieur, quelques séances sous la douche, mais trés correctes. Pas ou peu de charme de sensualité, c'était plutôt la période "découverte" et "romantisme"
La Deux est plus relachée, plus d'eau, un local aménagé est propice aux poses mouillées, arrosées, et les exterieurs aspergés apparaissent. La Trois suit le même chemin avec un peu plus d'érotisme, de suggestions, et beaucoup de séances sous la douche. Bon voilà.

Vous regretterez les saisons antérieures?
Non, c'est une évolution voulue. Les modèles ne posent pas aujourd'hui en 2007, comme en il y a vingt ans, les physiques ont changés aussi.

Vous trouvez ceux d'aujourd'hui comment ?
Trop maigres, ça c'est sûr. Elles font toutes du 36/38. Les formes ont changées. Elles sont plus filiformes. Personnellement je suis de l'ancienne génération, j'aime les formes rondes, les beaux seins, les bonnes fesses. Bref tout ce qui heurtent aujourd'hui. Mais heureusement j'en trouve encore quelques unes qui sont pas mal...

Mais cela ne plaît pas toujours, ni aux modèles, ni a vos visiteurs?
Peut-être oui, vous avez raison, mais "Cirologie" est fait avec mes idées, que cela dérange un peu ne me gène pas, demain on reviendra à ce genre de modèles, d'ailleurs ça commence. C'est comme pour les cirés, aujourd'hui c'est ringard, mais demain ce sera (peu-être) formidable. Et puis chacun ses choix, mes modèles sont comme ils sont et moi, je les trouve très bien.

Vous aimez vos modèles?
Eh! bien sûr, je les adore. Elles sont formidablement belles, sinon je ne les prendrais pas.

Ce qui veut dire que beaucoup ne sont pas sélectionnées ?
Vous avez tout compris, et de plus en plus, le taux de rejets augmente. Je mets également cela sur le compte de l'age, je vieillis, donc je deviens plus sélectif. Et puis contrairement il y a vingt ans, toutes veulent poser. Et beaucoup veulent beaucoup d'argent en échange, ce qui n'était pas le cas dans les années 80, ou beaucoup moins.

Qu'est ce qui compte le plus quand un modèle vous fait signe ou quand vous les contactez ? Du reste comment cela se passe ?
Avec tous mes sites et blogs, je reçois des demandes, souvent trop éloignées de Lyon. Ce sont souvent de beaux modèles auquel je suis obligé de renoncer.
Mais il y a mes réponses aux demandes régionales, un modèle qui me plaît par son regard, son expression, l'originalité de la photo, sa pose.
Je lui demande de m'en dire plus sur ce qu'Elle a déjà fait, et sur ce qu'Elle souhaiterait faire avec mon thème, à partir de cela la négociation commence... Et ça échoue bien souvent, pour des raions pécuniaires, ou d'éloignement, ou parfois d'incompatibilité tout simplement.

Mais vous en trouvez quand même ? En 2007 il y en a eu combien ?
Oui, heureusement, en 2007 sur une soixantaine de contacts (et l'année n'est pas finie) j'ai rencontré une douzaine de modèles, c'est exceptionnel et à la fois trop.
Et puis il y a toutes celles que je voudrais et que je peux pas, faute de temps, contre-temps et mauvais temps. Beaucoup d'echec quand même, pour un médiocre résultat.

Pourquoi dites vous "médiocre résultat" ? les visiteurs semblent ravis.
Ils ne voient que les épreuves finies, sélectionnées, retouchées, mais sur l'ensemble des 4000 photos de l'année peu sont exploitables. Elles plaisent, elle me plaisent, mais pas suffisamment pour être exposées, pour être publiées. Les modèles cherchent l'argent avant tout. Si je trouvais un filon qui permette de diffuser et qu'il leur rapporte un peu d'argent, ce serait bien pour tout le monde. Internet est un fabuleux instrument, mais coûte du temps, beaucoup de temps, un peu d'argent, mais ne rapporte rien. Si ce n'est les rencontres, les échanges, mais c'est déjà bien. Pas suffisant, mais bien.

En résumé, vous ne nous lachez pas?
Je n'ai jamais dit que j'arrêtais "Cirologie", j'ai dit que je tournais la page.
Et si je continue les séances, le rythme va diminué, pour passer le changement de saison.
2008 sera une année de réflexion. On verra. Laissons le temps faire les choses.
J'ai envie de réflechir, de ralentir, de revoir mes saisons précédentes.

Dsc00287-.jpgVous allez maitenir vos sites?
Bien sûr, c'est un échange, c'est a partir de cela que je m'inspire en fonction des demandes des modèles, des remarques des "visiteurs" et le soutient des fidèles, qui sont toujours là, plein de bonnes intentions pour que "Cirologie" vive.

Quelles nouveautés en préparation?
Pas grand chose, y'a toujours l'élection de Miss Cireine de l'année, (qui je le rappelle ne rapporte rien, mais cela permet de connaître les goûts des visiteurs) puis la création de calendriers, (comme l'an passé) et l'information sur la mode des cirés, qui, soit dit en passant, revient doucement...
Ça fait plaisir, même si le noir est encore privilégié, le rouge, et le blanc commence à apparaître, espérons que demain le vert, le marron, le mauve et le jaune viennent égayer les nouveaux cirés et que la matière ne soit pas uniquement a base de vinyl, que je trouve trop fin.
Enfin que les prix soient abordables afin que tous celles qui aiment les cirés puissent se faire plaisir, et nous faire plaisir, car c'est un ravissement pour l'oeil.

Le mot de la fin:
Une femme en ciré sous la pluie reste pour moi la plus belle image féminine.

La saison III est morte ?
Finie. Vive la quatrième saison.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #ENTREVUES

Repost0

Publié le 9 Octobre 2007

Ca y est quelques exemplaires sont disponibles
Le nouveau calendrier 2008 (avec les cireines 2007) est  imprimé au format 21x10 cartoné.
C'est le même type et même format que l'an passé, pour mettre sur votre bureau.

VOUS POUVEZ LE COMMANDER DÈS A PRÉSENT
au prix de 15€ (prix coutant inchangé) frais de port inclus.
Calendrier2008.jpg
Pour le commander cliquer sur le calendrier

Le calendrier 2008 format 21x29,7 papier (Pdf) est disponible en téléchargement gratuit sur le site: http://blog-note.cirologie.fr

nti_bug_fck

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #ANNONCES

Repost0

Publié le 26 Septembre 2007

Image2-copie-1.jpgJe vous aide un peu
Il s'agit d'une cireine de l'année 2007

Ambre
Laetitia
Charlotte
Amélie
Karine
Gwendaël
Céline
Anne-Céline
Kajlia
Valérie
Carole
Sarah
Répondre dans le commentaire

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0