Publié le 20 Octobre 2009

Déjà RIMO avait engagé la Mode
Maintenant c'est au tour de Ermenegildo Zegna
On aime ou pas ! Ça ne se discute pas.
Les femmes n'aiment pas.
On leur prend leurs vêtements !!
Après tout elles n'ont qu'a les porter !!
Les hommes ont toujours aimé les femmes en cirés
Les femmes aiment assez peu cet imperméable brillant
Et voilà que les hommes aimeraient portés des cirés.
Déjà certains en portaient en privé, des long noirs.
Genre SS ! beurk! pas franchement joli joli.
Mais il y a eu RIMO il a fait dans la couleur (vert, marron) toujours maxi...
On voit pas un homme en ciré court !
Donc voici la dernière découverte.
Le style cirologie est là, (vous remarquerez le ciré mouillée)

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #D'ailleurs

Repost0

Publié le 1 Octobre 2009

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 25 Septembre 2009

Décidemment nos députés ne sont pas assez occupés.
Plutôt que de s'occuper du réel de tous les jours, afin de nous faciliter la vie (c'est pour cela qu'on les élit) nous rendre plus heureux, voilà qu'ils cherchent la petite bête.

Voici le texte de proposition de loi :

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 15 septembre 2009.

PROPOSITION DE LOI

relative aux photographies d'images corporelles retouchées,

(Renvoyée à la commission des affaires sociales, à défaut de constitution
d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par Mesdames et Messieurs

Valérie BOYER, Nicole AMELINE, Patrick BEAUDOUIN, Jérôme BIGNON, Roland BLUM, Jean-Claude BOUCHET, Loïc BOUVARD, Patrice CALMÉJANE, François CALVET, Pierre CARDO, Joëlle CECCALDI-RAYNAUD, Dino CINIERI, Éric CIOTTI, Philippe COCHET, Georges COLOMBIER, Jean-Pierre DECOOL, Patrice DEBRAY, Nicolas DHUICQ, Jacques DOMERGUE, Dominique DORD, Jean-Pierre DUPONT, Daniel FASQUELLE, Guy GEOFFROY, Jean-Pierre GRAND, Anne GROMMERCH, Jacques GROSPERRIN, Christophe GUILLOTEAU, Françoise HOSTALIER, Jacqueline IRLES, Denis JACQUAT, Philippe Armand MARTIN, Pierre MOREL-A-L’HUISSIER, Philippe MORENVILLIER, Jean-Marc NESME, Jean-Pierre NICOLAS, Bérengère POLETTI, Didier QUENTIN, Éric RAOULT, Michel RAISON, Jacques REMILLER, Francis SAINT-LÉGER, Jean-Pierre SCHOSTECK, Daniel SPAGNOU, Guy TEISSIER, Alfred TRASSY-PAILLOGUES, Patrice VERCHÈRE et Marie-Jo ZIMMERMANN,

députés.


EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

Je vous présente une proposition de loi relative aux photographies d’images corporelles retouchées et je souhaite qu’une mention précise que ces photos ont été retouchées.

En effet, ces images peuvent conduire des personnes à croire à des réalités qui, très souvent, n’existent pas. Il ne faut pas se limiter aux simples photographies à usage commercial et il convient de relever un champ plus large que les photographies « ayant pour objet d’être diffusées dans la presse écrite ». Une affiche publicitaire ou une photographie figurant sur l’emballage d’un produit seraient également concernées, tout comme les photographies des affiches de campagne politique ou encore les photographies d’art.

Répondant aux préoccupations du Gouvernement exprimées le 15 avril 2008, au cours de l’examen à l’Assemblée nationale de la proposition de loi visant à combattre l’incitation à l’anorexie, au sujet de l’amendement n° 1 qui avait le même objet, l’obligation de faire figurer une mention sur une photographie retouchée à usage commercial ne semble donc pas attentatoire à la liberté de création et d’expression.

Si l’insertion du dispositif dans le code de la consommation à travers la sanction d’une pratique commerciale a pu être envisagée, elle n’est cependant pas pleinement pertinente au regard de l’objectif poursuivi par la proposition de loi. Bien que ce code peut être aussi de protéger le consommateur en tant que tel (contre une tromperie sur la nature, les caractéristiques du produit vendu, ou une technique de vente abusive), mais aussi de lutter contre la diffusion d’une « représentation erronée de l’image du corps dans notre société », laquelle peut contribuer au développement de divers troubles psychologiques, notamment du comportement alimentaire. En revanche, la retouche photographique d’un mannequin sur une publicité pour un véhicule est certes trompeuse mais ne constitue pas une tromperie sur les qualités du produit pour le consommateur, en tout cas pas plus que la retouche du paysage en arrière-plan.

L’objectif poursuivi est bien un objectif de santé publique, mais peut aussi contribuer à protéger le consommateur. Le dispositif proposé peut être inséré dans le code de la santé publique, à la suite des dispositions prévoyant que « les messages publicitaires en faveur de boissons avec ajouts de sucres, de sel ou d’édulcorants de synthèse ou de produits alimentaires manufacturés doivent contenir une information à caractère sanitaire » (article L. 2133-1).

À cet effet, il pourrait être envisagé de compléter le chapitre III (Alimentation, publicité et promotion), qu’il est proposé de renommer « Alimentation, représentation du corps, publicité et promotion », du titre III (Actions de promotion concernant l’enfant) du livre Ier (protection et promotion de la santé maternelle et infantile) de la deuxième partie (Santé de la famille, de la mère et de l’enfant) du code de la santé publique par un nouvel article L. 2133-2.

Cependant, si le dispositif devait être inséré dans le code de la santé publique, il conviendrait de prévoir une sanction en cas de non-respect de l’obligation de mentionner qu’une photographie d’image corporelle est retouchée. Il est proposé de prévoir, sur le modèle de la sanction de certaines publicités comparatives prévue par l’article L. 121-15 du code de la consommation, une amende de 37 500 euros, cette amende pouvant être portée à 50 % des dépenses consacrées à la publicité.

En conclusion, la proposition de loi est rédigé comme suit :

PROPOSITION DE LOI

Article unique

Le chapitre III du titre III du livre Ier de la deuxième partie du code de la santé publique est ainsi modifié :

1° Dans l’intitulé, après le mot : « Alimentation, » sont insérés les mots : « représentation du corps, » ;

2° Il est ajouté un article L. 2133-2 ainsi rédigé :

« Art. L. 2133-2. – Les photographies publicitaires de personnes dont l’apparence corporelle a été modifiée par un logiciel de traitement d’image doivent être accompagnées de la mention : “Photographie retouchée afin de modifier l’apparence corporelle d’une personne”.

« Le non-respect du présent article est puni d’une amende de 37 500 €, le montant de cette amende pouvant être porté à 50 % des dépenses consacrées à la publicité. »



Qu'en pensez-vous ?
.
.

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #D'ailleurs

Repost0

Publié le 16 Septembre 2009

A Lyon encore aujourd'hui, il mouille
C'est un temps pour les grenouilles
Moment pour en profiter
Dans les flaques, sauter
Bien sûr avec un ciré se vétir
L'occasion est a saisir
Noir, noir toujours du noir
Les couleurs faites nous voir
Jeunes et plus vielles le porte
Minces, enveloppées ou fortes

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #HUMEUR & INFORMATIONS

Repost0

Publié le 8 Septembre 2009

Les cirés
C'est dépassé...
Un truc ringard.
Un vêtement à part

Quelques jeunes lolitas
Portent par ci par la
Quelques Vinyl de couleur
Pas de quoi faire un malheur

Reste le Noir
Grand désespoir
Imper sur la rue sexy
Pas fait pour la pluie
Pour quelques mecs
Trench de Cake
Sans eau, c'est sec
Faut faire avec

Les couleurs du passé
Ou sont-elles passées ?
Allures des temps anciens
Reviendront-elles demain ?

Belles élancées
Formes potelées
Imper ceinturé
Sans être boudiné
A l'aise en ciré
Se faire draguer
Laisser tomber
Rien à cirer


Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 28 Août 2009

Dans les esprits tout ce qui brille est ciré.
FAUX
Alors voici un petit cours, un historique, qui vous apprendra comment est fabriqué la toile cirée, qui sert de base aux imperméables que l'on appele couramment VINTAGE


Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 20 Août 2009

On me demande souvent :
"Est-ce que vos modèles sont toutes nues sous le ciré ?"
Quelle importance !
Je réponds
"Si vous pensez qu'Elle est nue dessous, alors Elle est nue"
C'est vrai finalement, même si le modèle porte un maillot de bain, qui ne se voit pas, sous le ciré, tout le monde a bien le droit de penser ce qu'il veut.
C'est cela Cirologie, une vision à votre façon.
A la base je ne veux pas de vulgarité, ni avilir le modèle.
Maintenant chacun est libre de penser, de fantasmer a sa façon.
Pour ma part je préfère dire RÊVER.
L'esprit de ce thème doit rester une fantaisie sans prétention, il n'y a pas de message sexuel dans mes photos:
* Seulement l'envie de regarder une fille qui brille, qui sourit, qui est heureuse.
* Seulement le besoin de capter un moment de bonheur, ephémère, mais qui restera sur la photo
* Seulement le souhait que quelques uns ou quelques unes y trouve du plaisir à regarder mes photos
* Seulement l'espoir de revoir ces tenues a nouveau dans les rues les jours de pluie, sur de belles et jeunes femmes qui sourient, comme pour narguer le mauvais temps.


Certains pensent que c'est une folie, que c'est pervers.
Il y aura toujours des personnes qui n'aimeront pas, c'est également leur droit, je ne peux pas les empêcher de penser.
Mais je me défendrais toujours, car la véritable image de mon dessein, n'est pas cela.
Ne rien dire signifierait que je suis d'accord avec ces personnes, donc régulièrement je remets les choses a leur place.

On dit aussi que mes photos n'ont pas de valeur.
Je m'en fiche, je ne recherche pas de profit, seulement à me dédommager (au minimum) de mes investissements.
La valeur de mes clichés est dans les yeux de ceux qui les regardent, dans les frisons qu'ils peuvent ressentir, cet inexpliquable sentiment de satisfaction de regarder quelque chose qu'on aime et qui vous émeut.
Je le sais que mes photos ne sont pas d'excellentes qualités, qu'il y a plein de défauts.
Mais je ne suis pas un professionnel, je n'en fais pas mon métier, c'est un passe-temps, une passion.
J'ai le droit de revendiquer le statut d'amateur fantaisiste.
Je refuse à être dans les normes, vous savez celles qui plaisent à la majorité, celles qui font  croire que l'on est dans le coup, à la mode. Je ne veux faire partie d'aucune classe, d'aucun groupe, mise à part ceux que je créée. Je n'appartiens qu'à moi.
Je remercie toutes celles qui régulièrement me font part de leurs remarques, sur mon thème, et particulièrement celles qui prennent du temps pour apprécier mon projet.
Aujourd'hui, j'arrive à la fin de la période des prises de vues, pour certains ce sera un soulagement, pour d'autres le besoin de faire vivre ce qui a été réalisé.

Après la dernière saison consacrée aux duos, ce sera terminé.
D'autres projets sont dans les boîtes à idées : Albums photos, livres, et scénarios de court s métrages sur le sujet. Le but reste le même.
CIROLOGIE évolue, change, s'adapte, se développe.



J'ai besoin d'aide.
Sans les modèles, "CIROLOGIE" n'existerait pas.

Je recherche des idées de sénarios, d'histoires simples ou le ciré doit être omniprésent.

Si vous voulez participer rejoignez moi sur facebook (www.facebook.com/cirologie) pour construire ensemble la suite de cette aventure, ainsi demain Cirologie deviendra ce que vous en ferez.



Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 6 Août 2009


Vert, vert, ton ciré est vert
Brillant, lisse, entr'ouvert
Tu en profites avant l'hiver

Tu te mouilles, tu te trémousses
Tu abuses de ta frimousse
De tes seins pamplemousse

Vert, vert, ton ciré est vert
Brillant, lisse, entr'ouvert
Je vois tout de travers

Tu adores t'amuser avec l'eau
Je te surprends avec mes photos
Les expressions, le regard : Chapeau


Vert, vert, ton ciré est vert
Brillant, lisse, entr'ouvert
Trempée tu t'essuies du revers

Tu frissonnes avec le foncé, droit
Le sanglé à capuche, est trop étroit
Dans le clair à pli creux, tu as froid

Vert, vert, ton ciré est vert
Brillant, lisse, entr'ouvert
Tu es entré dans mon univers

Tu fais tout pour me faire plaisir
Tu devines tous mes désirs
Je ne sais plus lequel choisir


Vert, vert, ton ciré est vert
Brillant, lisse, entr'ouvert
Tu me regarde d'un air sévère

Tu t'accroupies, tu te laisse aller
Les bras levés, les jambes croisées
L'eau perle sur le bout de ton nez

Vert, vert, ton ciré est vert
Brillant, lisse, entr'ouvert
Mon plan devient pervers

Tu me suis, me devance, me surprends
Tu te découvres, tu te laches, c'est délirant
Je suis ému, géné, cela devient embarassant


Vert, vert, ton ciré est vert
Brillant, lisse, tout'ouvert
C'est le Monde à l'envers

Tu te caches avec les mains
Tu as pris le bon chemin
On recommencera demain

Vert, vert, ton ciré est vert
Brillant, lisse, à découvert
Tu mimes jouer avec un revolver

J'essaye de capter en vain
Ce bonheur de gamin
Hélas tout a une fin

Vert, vert, ton ciré est vert
Brillant, lisse, entr'ouvert
J'ai eu un aperçu de tes talents divers.





Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 29 Juillet 2009


Avec la chaleur, j'ai pensé que cette photo montée vous rafraîchirait.
Vous pouvez retrouver "la photo du jour" sur FaceBook.com Chaque jour une nouvelle image est diffusée.

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 28 Juillet 2009

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 16 Juillet 2009

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 10 Juillet 2009

De vos messages que je reçois, vous la nommer souvent. C'est également l'une de mes préférées.

Dans un concours on ne peut pas mettre toutes les photos, il y a un arbitrage, peut-être n'est-ce pas le bon, mais c'est le miens, c'est aussi cela qui fait que je vous demande votre avis parmis une pré-sélection, je ne détiens pas obligatoirement les goûts de la plupart des visiteurs.
Merci pour vos remarques, suggestions
et BONNES VACANCES !
.


Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 17 Juin 2009

A vous de me dire dans cette sélection la ou lesquelles de ces photos mériteraient de participer au concours Photobis
POUR VOIR LA SÉLECTION CLIQUEZ ICI


ET VOUS
LAQUELLE
PREFEREZ-VOUS ?

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 19 Mai 2009

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 30 Avril 2009

La phase est enclanchée.
Déjà certaines communeautés et blogs sur CIROLOGIE disparaissent.
Je confirme ma volonté de réduire la diffusion tout azimut et surtout de façon publique et gratuite.
D'ici à 2011, CIROLOGIE sera privé et/ou payant.
Pourquoi poursuivre sur un chemin qui ne mène nul part et surtout qui n'apporte rien.
De même la période des séances va se raréfier, pour passer à la suite logique d'une prise de vue: son usage.
Dans le monde individuel et égoïste dans lequel nous vivons, c'est chacun pour soi, le don aux autres n'est que poudre aux yeux.
Chacun recherche son intérêt, il faut être naïf ou très niais pour persévérer a donner sans recevoir.
CIROLOGIE est avant tout une oeuvre personnelle, donc bien dans la tendance actuelle.
Les nouveautés se feront de plus en plus rares comme les mises à jour.
Maintenant c'est avous de faire vivre, la suite des blogs et sites par votre participation (qui jusqu'à présent se limite au voyeurisme).
Pour ma part, d'autres diffusions m'attendent et je vais m'y consacrer enfin.

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 7 Avril 2009

Quelques boutiques s'évertuent a vendre quelques modèles, mais dans les rues nous ne voyons toujours pas la gente féminine se vétir de la sorte.
Que deviennent alors ces manteaux de pluies ?
Resteraient-ils dans les armoires de nos belles ?
Mais pourquoi l'avoir acheter alors ?
Beaucoup de questions sans réponses ou avec des réponses qui n'apportent pas vraiment de solutions :
Elles les achètent pour plaire ou faire plaisir à leur compagnon du moment
Elles les portent une fois ou deux en exterieurs mais se font vite remarquer, alors elles ne récidivent plus.
Elles les gardent pour des calins en privé.
Bref on ne saura jamais vraiment.
Bien sûr on voit du noir, de temps à autres, mais je ne voulais pas parler de ceux-là, vous savez la connotation qui s'y rattache et la joie triste de cette couleur, qui donne envie de se jeter a l'eau, plutôt que de sourire de la vie.
Et oui, tout est dit, tout est là : Porter un ciré de couleurs c'est rire de la vie, de ses entourloupes, et donner un regard amusé aux autres, une sorte de pied de nez qui leur dirait : "Amusez-vous de tout - la vie est belle - profitons en"
Pas facile adénicher, les brocanteurs n'en vendent plus depuis longtemps, et les vieux greniers ont été vidés, les seuls qu'ils resteraient sont déchirés, brulés, en piteux états.
Les neufs ne valent pas les anciens et sont hors de prix de Mademoiselle Tout-le-monde.
Prions mes frêres, Prions mes soeurs, pour qu'un temps nouveau arrive, et que nos modistes nous concoctent de jolis modèles aux couleurs vives et variées, aux formes ceintrées et évasées, longues et courtes, avec ou sans capuche, et surtout prions, prions, pour que nos jolies damoiselles se vêtissent de la sorte avec l'envie de sourire à défaut de rigoler aux éclats comme dans les bonnes vieilles années de l'époque ou le ciré brillait a chaque goutte de pluie.






Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 17 Mars 2009


Je ne vais pas vous parler CIROLOGIE aujourd'hui, mais que cela ne vous empêche pas de consulter les articles précédents.

ATTENTION !!! FAITES CIRCULER 
ET ENVOYEZ A TOUS VOS CONTACTS


ATTENTION !!!
Depuis le 1er janvier 2006, la Turquie a une nouvelle monnaie, la "nouvelle lire turque" ( Yeni Turk Lirasi ), qui remplace l'ancienne lire hyper dévaluée, à laquelle on a enlevé pas moins de six zéros.
Lorsqu'on regarde la nouvelle pièce de 1 lire, on s'aperçoit aussitôt qu'elle ressemble étrangement à la pièce de 2 euros. 
Si on compare ces deux pièces, on constate qu'elles ont exactement la même apparence (un anneau de nickel
entourant la partie centrale en cuivre) et quasiment la même dimension.
De même, le côté face comporte, comme beaucoup d' euros, une tête ( il s'agit ici d'Ataturk, comme les euros nous montrent le roi d'Espagne, le roi des Belges, Dante, etc. ). La seule différence est qu'à la place du 2 de deux euros, il y a un 1.
Et encore peut-on remarquer que ce 1 est graphiquement très proche du 1 de la pièce de 1 euro. Cette pièce d'une lire turque est donc une habile contrefaçon juridiquement inattaquable de la pièce de deux euros.
Or elle vaut 0,4 euro (et en Europe, en réalité, elle ne vaut rien du tout).
 
Elle permet donc de rendre la monnaie, dans toute la zone euro, en faisant de substantiels bénéfices.
Pour l'heure, soyez prudents, vérifiez que lorsqu'on vous rend bien des pièces de deux euros, et qu’il ne s'agit pas de pièces d'une lire turque, car elles ont commencé à circuler. 

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #ANNONCES

Repost0

Publié le 6 Mars 2009

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 24 Février 2009

Celui qui dans la vie est parti de zéro pour arriver à rien, n'a de merci à dire à personne. (Pierre Dac)

Pourquoi contredire une femme ? Il est tellement plus simple d'attendre qu'elle change d'avis...(Feydeau)


Il faut choisir, dans la vie, entre gagner de l'argent et le dépenser; on n'a pas le temps de faire les deux.
(Edouard Bourdet)


Les miroirs feraient bien de réfléchir avant de renvoyer les images. (Jean Cocteau)


La femme ne voit jamais ce que l'on fait pour elle;
elle ne voit que ce que l'on ne fait pas.
(Georges Courteline)


Le meilleur moyen de faire tourner la tête à une femme,
c'est de lui dire qu'elle a un joli profil.
(Sacha Guitry)



Ce n'est pas en tournant le dos aux choses qu'on leur fait face. (Pierre Dac)

Plus la photo est vieille, et plus on a l'air jeune.
(Anonyme)


Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 28 Janvier 2009

ENTREVUE n°6

Ou en es-tu dans ta prospection de modèles ?

As-tu trouvé la perle rare ?

Existe-elle ? Sûrement. Mais Non je n'ai pas trouvé. J'ai rencontré des modèles formidables, mais qui ont dû être très déçu, je crois.
Voir les photos sur un site, rend toujours une image différente de la réalité.
Après la séance, je pense qu'elles sont déçues, même si elles ne le montrent pas.
Le local est trop petit, la direction des poses non imposées n'est pas facile a gérer pour elles.
Elles sont trop habituées a ce qu'on leur dise, fait ci, fait ça, mets toi comme ci, comme ça.
Ma démarche est différente, il faut une implication totale du modèle dans les poses. Je ne fais que suggérer, je ne veux pas imposer telle attitude ou telle autre, alors c'est pas toujours réussi.
Mais je dois dire que dans l'ensemble j'arrive a tirer quelques belles photos (à mon avis) et que les poses et attitudes si elles sont différentes selon les modèles, restent dans le classissime le plus total. Donc pas trop de risque de dérapage. On est toujours dans le convenable.


nullTu voudrais que cela change ? Pourtant déjà certains trouvent que ton thème est dégradant et trop fétichiste.
Que cela change : NON, mais qu'il y ait plus de folies. Quelques poses dégeantées, mais sans vulgarité. Je sais certains trouvent le fait d'arroser une fille dégradant, ou de la prendre en photos sous la douche. Pourtant, ce ne sont pas des photos hards, seul au maximum les seins sont visibles. Je crois que c'est le phénomène de l'eau, et de la sensualité que cela apporte. Ce n'est pas courant. Donc je comprends que certains soient choqués, mais dans l'ensemble, sincèrement, je pense que je fais tout pour éviter d'avilir mes modèles. 
Le fétichisme, est une autre histoire. Bien sûr que mon thème est fétichiste, je ne l'ai jamais nié, quand on photographie pendant plus de vingt ans sur le même vêtement, on est fétichiste. Mais qu'y a t il de déplaisant ? Est-ce vraiment malsaint de réaliser cela. Pour bon nombre de visiteurs, je sais que j'assouvis l'un de leurs fantasmes. La Femme mouillée a toujours suscitée des controverses. Cela ne me dérange pas. Il y aura toujours des personnes pour critiquer en mal ce que vous faites et tenter de faire croire que vous êtes un obsédé.
C'est pas un problème, ils ont leurs convictions, j'ai les miennes.
Et puis c'est selon l'éducation de chacun. Je ne peux pas m'opposer à leur point de vue.
Quand on me parle de fétichiste, cela ne me gène pas. Dire que c'est dégradant soulève en moi quelques questions, je dois corriger quelques erreurs dont je n'ai pas fais assez attention ou que je voyais pas ainsi. Dans les critiques il y a toujours une part de vérité. Il faut analyser, y penser, sans pour autant tout prendre pour argent comptant.


Tes projets a venir ?
Pour le moment je vais espacer voir interrompre les séances, car les nouveaux modèles sont encore plus orientés vers l'appât du gain. C'est de pire en pire. Je pense même qu'elles vont dépasser les tarifs des péripathéticiennes. A ce rythme, je pense que peu de photographes suivront, donc c'est comme dans l'immobilier, il faut attendre la décrue. Mais de toutes façons je suis trop vieux pour continuer à faire des séances de ce type, il existe un trop grand décalage entre les générations, et c'est devenu très compliqué de trouver le modèle souhaité. Environ 20% correspondent et adhèrent vraiment au projet.
Et puis il faut bien que je prenne le temps de traiter tout ce que j'ai réalisé depuis plus de vingt ans. Il est temps de faire des albums, des expositions et diffusions tout azimut... ciblé néanmoins, pas questions de faire n'importe quoi, n'importe comment. Je ne vais pas en mettre partout, mais il faut que le projet vive d'une autre façon. L'heure à sonné.

Internet m'a permis de me faire une place dans le monde de la photographie, donc je vais poursuivre mes démarches pour faire connaître "Cirologie".


La quatrème saison est complète ?
Non, loin de là, c'est justement les seules séances que je vais m'autoriser. Je pense qu'il y a là une foule de belles images à faire. Avec en perspectives tous les détracteurs prêts à me cogner dessus. Déjà une fille arrosée ça craint... alors deux!
Mais on verra bien.
Ce n'est pas la fin de CIROLOGIE, c'est une autre page qui se tourne, une autre aire qui arrive. Il faut évoluer. Avancer. Et en vieillissant, le temps avance, les idées changent.
Reverra-t-on des filles en cirés de couleurs dans les villes ? Je ne le crois plus. Le monde a changé, il ne pense plus a s'amuser, ni même à vivre, il ne pense qu'au fric et à survivre.


Pessimiste !

Non, réaliste.  LUCIDE. 

 

Ne trouves-tu pas ton thème un peu usé, dépassé....

Absolument pas... Peut-être, finalement... Je ne sais pas, je ne me suis jamais vraiment posé la question. Pour moi, je trouvais marrant et original de sortir des traditionnels clichés de poses classiques, je voulais mettre en valeur les expressions et attitudes du modèle dans une situation incontrolable. Il me paraît impossible de prendre une pose quand on reçoit une quantité d'eau. Le modèle ne sait pas ou l'eau va frapper... C'est cette expérience qui m'a paru intéressante, et durant toutes mes séances j'ai toujours recherché la pose comique, plutôt que la pose "adaptée". De plus chaque modèle à sa propre façon d'être et d'agir. Pourquoi imposé une autre position.

Je ris souvent quand je vois les mannequins défilés, la façon dont elles marchent, je n'ai jamais vu personne marcher ainsi, c'est nul. Je préfère le naturel.

 

Ne penses-tu pas que cette façon de poser peut dérouter ?

Sûrement, je ne suis pas un pro, je ne gagne pas ma vie avec ces photos, c'est juste un divertissement.

J'ai le droit de penser et d'agir à ma manière même si c'est raté, même si cela ne plait pas. Je ne suis pas un génie, juste un amateur. Dans amateur il y amour. J'aime ce que je fais. Je trouve que photographier une femme mouillée c'est beau. C'est mon avis. Tout le monde ne peut pas partager mes goûts. Je ne partage pas ceux des autres obligatoirement. Les conditions sont difficiles, le lieu, le décor, l'eau, il faut essayer de trouver des astuces.

J'explique toujours aux modèles comment je procède. Beaucoup n'apprécient pas et refusent, d'autres posent des conditions financières, et c'est moi qui refuse. Mais quand j'arrive à m'entendre avec un modèle, on essaye ensemble de faire le mieux possible. C'est souvent pas très réussi, mais on a essayé.

Aujourd'hui tout le monde veut réussir dans tout, et vite.

Je comprends que ma lenteur et mes idées qui sont un peu décalées, déroutent aussi bien les modèles que les visiteurs. Mais c'est comme tout, on aime, ou on aime pas.

 

Pourquoi ne pas changer de style, faire en ciré sec, ou mouillé sans ciré ?

Pourquoi ne pas continuer ? Présévérer et s'améliorer. Sur la totalité, certains clichés sont très biens. Même si l'ensemble est très moyen, j'adore des centaines de photos prises.

Ciré sec : je l'ai déjà fait, les poses sont trop statiques, il n'y a pas ce côté clin d'oeil amusant.

Mouillé sans ciré : cela a déjà été fait et franchement dans ce cas ce n'est plus "Cirologie"

Le ciré reste l'élement numéro un du thème, l'eau est indissociable, et le modèle indispensable.

 

null

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #ENTREVUES

Repost0

Publié le 23 Décembre 2008

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 21 Décembre 2008

 
Quand les amateurs se rencontrent, les passions s'animent.

Et si on parlait de mes modèles autrement que dans Cirologie. Elles ne font pas que poser pour des photographes plus ou moins loufoques.

Voici un site original et intéressant, dédié en premier aux rockeurs, mais également à tous ceux qui s'interessent à la musique, aux rencontres, à l'effervescence d'une passion.
A l'origine de cette idée Anne-Marie, (une Cireine en 2005).

A ne pas manquer et surtout à faire partager, je suis sur que vous connaissez autour de vous plein de gens qui seraient interessés par ces interviews 

une seule adresse : http://www.rock-interviews.com 

Bravo Anne-Marie, encore d'autres rencontres, tiens nous au courant. 


 

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #D'ailleurs

Repost0

Publié le 13 Novembre 2008

J'ai du mal, beaucoup de mal a y croire, sorti du légendaire et incontournable noir maxi, on n'en voit peu ou pas dans nos rues, pourtant la météo cette année est bien propice. La période actuelle étant très morose, il serait de bon goût de l'egayer avec quelques couleurs ou quelques fantaisies vestimentaires.
Quelle ne fut pas ma surprise en regardant la chronique de Maud Fontenoy l'autre dimanche...


Cliquez sur la photo pour visualiser la vidéo

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #D'ailleurs

Repost0

Publié le 3 Octobre 2008

Les Cireines 2008 (modèles ayant posé entre Septembre 2007 & Août 2008) :
Cette année un calendrier pour 2009 au format 279mm x 216mm (mural) vous est proposé au prix de 25 €uros
* (frais d'envoi inclus)

Commandez le dès aujourd'hui

* Prix unitaire. En cas de commande en nombre: tarifs réduits possibles (>3 = 20€ ; >5 = 18€)

Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #CIROLOGIE

Repost0

Publié le 30 Septembre 2008

Je vous parle d'un temps, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître...
C'était en 1985, une séance parmis d'autres avec une Cireine de l'époque, et quelle époque !

Caroline under the shower


Rien de nouveau aujourd'hui !
Ah si, pourtant les expressions, les attitudes, le regard !


En 1985, Elles jouaient la décontraction totale, l'amusement avant tout, aujourd'hui (malgré que je n'ai pas à me plaindre des mes Cireines, parceque je les sélectionne, peut-être) l'ensemble des modèles ne pensent qu'a recevoir un complément d'argent, et peu importe le thème de la séance. Pas toutes (HEUREUSEMENT), mais la plupart.
Cette photo ci-dessous : fruit du hasard, ou réelle recherche d'originalité ?
La façon de poser n'est plus la même. Et celle de photographier non plus.


Les temps changent, tout évolue, et en vieillissant on regrette souvent le passé, qu'on juge comme le "bon temps". C'est un effet nostalgique, mais c'est aussi le regret de ne pas avoir véçu le présent a sa juste valeur, car a ce moment là, je le trouvais tout a fait ordinaire, c'est pour cela qu'aujourd'hui je vis mon présent avec une soif sans égale, car je suis conscient que demain je déclarerais ces instants fugitifs comme éternels. Le bonheur tient en peu de chose.
Il suffit bien souvent de prendre le temps, de regarder, d'écouter, pour voir et entendre ce que l'on verra demain.




Voir les commentaires

Rédigé par Adelin Aurèl

Publié dans #LE CONCEPT

Repost0